La micronutrition au service de nos articulations

Marcher et bouger paraît aller de soi mais, pour 10 millions de Français, l’arthrose va perturber ces mouvements simples et être parfois très invalidante dans leur vie quotidienne. Perte de souplesse, gonflements et douleurs des articulations sont souvent consécutifs d’une dégénérescence du cartilage articulaire. Prédominants chez les seniors, ces troubles peuvent aussi apparaître chez les sportifs ou chez les personnes ayant un régime alimentaire déséquilibré (surpoids, alimentation acidifiante). Aujourd’hui, nous savons que l’apport de certains nutriments permet de renforcer l’articulation et les tissus sous-jacents. Découverte des apports de la micronutrition pour préserver la jeunesse de nos articulations !

LE CARTILAGE, UN TISSU VIVANT ET FRAGILE :

Dans notre corps, le cartilage possède deux fonctions principales :

  • permettre le glissement des os,

  • amortir les charges du fait de sa résistance et de son élasticité. Grâce à des cellules spéciales appelées « les chondrocytes articulaires », le cartilage est un tissu vivant en perpétuel renouvellement, même chez les personnes les plus âgées. Sur un terrain inflammatoire ou en réponse à un stress mécanique, les chondrocytes peuvent devenir hyperactifs et générer de l’inflammation.

Il s’ensuit un phénomène en cascade :

- Des enzymes appelées métalloprotéases vont détruire le collagène.

- Ensuite, le cartilage va commencer à s’effriter,

- Puis, des débris vont être libérés dans l’articulation.

C’est alors, qu’apparaît l’arthrose. L’arthrose se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations, une perte de souplesse et parfois des gonflements. C’est une affection chronique qui évolue progressivement par poussées. Le cartilage disparaît peu à peu et l’espace articulaire se réduit (pincement). A terme, les surfaces articulaires entrent en contact.

L’hérédité, le surpoids, une sollicitation intensive des articulations (sport et actions répétées) ou inversement, l’inactivité physique et le vieillissement favorisent l’apparition de l’arthrose.

Pour préserver nos articulations, la micronutrition apporte des solutions précieuses.

LES MICRONUTRIMENTS AUX EFFETS DÉMONTRÉS POUR PRÉSERVER LE CARTILAGE :

La glucosamine sulfate et la chondroïtine sulfate sont deux substances naturelles qui ont fait l’objet d’études contrôlées où il a été démontré qu’elles présentaient des propriétés indispensables à la structure du cartilage (pris concomitamment et à doses élevées) et agissaient favorablement pour ralentir la dégradation du cartilage mais aussi pour soulager les douleurs et cela sans effets secondaires !

  • La Glucosamine sulfate est fabriquée par l’organisme à partir de glucose et de glutamine. Elle joue un rôle fondamental dans la biosynthèse des éléments de la matrice du cartilage. Elle module l’équilibre entre synthèse et dégradation du tissu et permet donc le maintien de l’intégrité du cartilage. Des études montrent une amélioration des symptômes, un ralentissement de la perte du cartilage, mais aussi une diminution de la consommation d’antalgiques et l’amélioration de la qualité de vie.

  • La Chondroïtine sulfate est étroitement associée au collagène de type II. C’est un constituant essentiel et structurel des articulations. Elle permet aussi de réguler les enzymes de l’apoptose, suractivées en cas d’arthrose. Enfin, elle a une action sur la réaction inflammatoire et la protection de l’articulation.

De nouveaux ingrédients contribuent également à soulager les douleurs liées à l’inflammation mais aussi au manque de mobilité: le mangoustan, le curcuma, le boswellia et bien sur l’harpagophytum, la prêle et le bambou (source de silice) plus traditionnels et qui ont déjà fait leurs preuves d’efficacité, tout comme l’apport d’antioxydants modulateurs de l’inflammation (curcuma et manganèse), pour un meilleur confort des articulations sensibles.

CONSEILS D'UN MICRONUTRITIONNISTE

YVES GILLE, DR EN PHARMACIE ET FONDATEUR DE NUTRAVANCE

En cas de douleurs articulaires, pensez aux apports en oméga 3 et antioxydants :

Pour préserver le cartilage, il est important de pratiquer une activité physique régulière qui entretient la mobilité de l’articulation et renforce la musculature et d’apporter les éléments nécessaires à leur fonctionnement par notre alimentation.

  • L’apport d’oméga 3 peut être très favorable sur la mobilité : les omégas 3 sont reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et permettent de « huiler » nos articulations. On les trouve dans les huiles (colza, noix), les poissons gras (sardines, harengs, maquereaux..), les crevettes polaires (huile de Krill en particulier) et les graines (lin). Il est nécessaire de réduire en parallèle les acides gras saturés et les omégas 6 en excès.

  • L’apport d’antioxydants permet également de lutter contre les radicaux libres induits par l’inflammation. La vitamine C par exemple est impliquée dans la synthèse du collagène du cartilage et du tissu conjonctif. La consommation de fruits et légumes, alcalinisants et sources majeures d’antioxydants, est vivement recommandée, de même que la réduction de la consommation de viandes rouges acidifiantes.