La cure détox, un geste santé à adopter régulièrement !

La détoxication est un geste santé à adopter régulièrement mais encore plus après les fêtes et au printemps. Découvrez tous nos conseils détox santé !

PAROLE DE PATIENT

Jacqueline – 43 ans : Depuis des années maintenant, je fais une cure détox 2 fois par an. La première en janvier et la seconde en septembre. Pour cela, je suis les conseils d’une naturopathe. A chaque fois, je trouve que cela me donne meilleure mine et je perds les 2-3 kilos accumulés pendant les fêtes d’hiver et d’été. C’est mon habitude pour essayer de maintenir ma ligne et ma forme.

La détoxication est un geste santé à adopter régulièrement mais encore plus après les fêtes et au printemps. Découvrez tous nos conseils détox santé !

C’EST QUOI LA DÉTOXICATION ?

Chaque jour, notre organisme doit combattre  de nombreux déchets et substances nocives appelés toxines. Pour survivre, nos cellules ont développé des mécanismes dont le rôle est d’assurer la gestion de ces molécules toxiques : c’est la détoxication.

Les toxines peuvent être :

  • endogènes, c’est-à-dire fabriquées par l’organisme : histamine, adrénaline, certaines hormones…
  • exogènes, c’est-à-dire  provenant de l’environnement extérieur : polluants de l'air et de l'eau, pesticides, gaz de combustion, agents conservateurs, colorants alimentaires, exhausteurs de goût, métaux lourds…

Ces toxines sont en partie transformées par la bile et le foie afin d’être évacuées par voie intestinale ou rénale. L’intestin, les reins et surtout le foie jouent un rôle primordiale dans l’élimination des déchets et toxines de notre corps.

POURQUOI FAIRE DES CURES DÉTOX RÉGULIÈRES ?

Il arrive souvent, et encore plus avec l’âge, que les organes d'élimination (intestin, foie, reins, mais aussi les poumons et la peau) soient débordés et se retrouvent "encrassés". Ils ne peuvent plus assurer à 100% leur rôle de détoxification.

Plusieurs situations peuvent favoriser une exposition à un surcroit de toxines comme par exemple des pics de pollution de l’environnement, une régime hypocalorique ou une perte de poids qui provoque la libération de toxines accumulées au niveau des tissus adipeux en encore une polymédication, une anesthésie ou une chimiothérapie.

Il est alors nécessaire d’aider nos capacités d’élimination afin d’évacuer tous les déchets et toxines que l’on accumule au fur et à mesure et pour cela, il est important de fournir à l’organisme certains nutriments.

QUAND FAIRE UNE CURE DÉTOX ?

LES SIGNES D’UNE ACCUMULATION DE TOXINES DANS L’ORGANISME À REPÉRER

  • Je suis souvent malade, mes capacités immunitaires fléchissent souvent.
  • Je suis toujours fatigué(e) : sensation de manque d’énergie permanente et de baisse de vitalité.
  • J’ai le teint brouillé, les ongles cassants et les cheveux mous et ternes.
  • J’ai des problèmes de digestion récurrents et un transit intestinal perturbé.

Mais aussi des troubles plus généraux :

  • Maux de tête, douleurs musculaires,
  • Troubles du sommeil, insomnies,
  • Sensibilité accrue à l’alcool, au café,
  • Problèmes cutanés, acné.

LES BONS MOMENTS À NE PAS RATER

Le printemps et l’automne sont à privilégier : détoxifier son organisme pour renforcer ses défenses face aux agressions extérieures permet d’aborder plus facilement les changements de saison.

Après les fêtes de fin d’année : l’excès d’aliments sucrés et riche en graisse, l’abus d’alcool, les repas répétés vont nécessairement augmenter l’accumulation de déchets et la production de toxines.

Certaines phases du cycle féminin comportent des excès hormonaux dont il faut favoriser l’évacuation (syndrome prémenstruel, préménopause, ménopause).

Et chaque fois que les signes avant-coureurs se font sentir !

CONSEILS D'UN MICRONUTRITIONNISTE

YVES GILLE, DR EN PHARMACIE ET FONDATEUR DE NUTRAVANCE

Les bons réflexes pour limiter l’accumulation de toxines dans l'organisme

  • Limitez les facteurs extérieurs sources de toxines : pollution, fumées, cigarettes, médicaments et tous les additifs divers et nombreux (chimiques, colorants, pesticides, métaux lourds).
  • Choisissez vos aliments avec attention.
  • Évitez les aliments toxiques (alcool, tabac, café), les aliments sucrés et trop gras difficiles à digérer (plats préparés, charcuteries, fromages gras, pâtisseries industrielles ou non, les crèmes…).
  • Privilégiez les aliments sains, souvent les fruits et légumes frais, qui boostent les organes d’élimination : les légumes verts (choux, radis, artichauts, brocolis, épinards, haricots…), les fruits (fraises, cerises, raisins, citrons, petits fruits rouges).
  • Limitez l’apport de protéines d’origine animale (viande rouge en particulier, œufs, poissons modérément, produits laitiers). Privilégiez les protéines végétales et équilibrez vos repas avec les légumes verts, les céréales complètes (riz, boulgour, avoine, maïs, quinoa...) et les légumineuses (pois, lentilles, fèves, haricots, soja).
  • Préférez les huiles végétales première pression à froid au beurre et les huiles riches en Oméga 3 comme l’huile de colza.
  • Privilégiez des modes de cuisson peu agressifs (vapeur ou à basse température) qui préservent les vitamines et les minéraux.
  • Les minéraux sont aussi précieux par leur caractère alcalinisant. Le potassium des fruits, légumes et légumineuses permet par exemple de réduire l’excès d’acidité de l’organisme et de rétablir notre équilibre acido-basique. Éviter l’excès de sel de table qui favorise rétention d’eau et gonflements.
  • Faites travailler vos reins. Buvez beaucoup d’eau (minimum 1, 5 litre par jour) et pensez aux plantes  dépuratives, drainantes et favorisant l’action hépatique (Radis noir, Piloselle, Pissenlit, Aubier de tilleul). Le Chardon-marie permet de régénérer nos hépatocytes !
  • Les épices, fines herbes et aromates sont très intéressantes. En plus de leurs qualités gustative et visuelles sur vos plats, elles sont sources de nombreux antioxydants détoxifiants : le curcuma, le poivre noir, le curry, le paprika, le cumin, le piment de Cayenne ou la cannelle colorent et parfument vos plats et boostent votre digestion. De même, les oignons, l’ail, le thym ou le laurier nous aident aussi à éliminer les déchets de l’organisme.
  • Faites-vous plaisir, mangez coloré avec les légumes d’hiver (carottes, potirons, fenouils, poireaux et surtout choux et crucifères). Préparez des plats complets, plein de vitamines et de minéraux et pauvres en matières grasses, délicieux et précieux pour détoxifier votre organisme !
  • Enfin pratiquez une activité physique régulière et douce. Pratiquer une activité physique régulière augmente l’élimination des toxines et permet d’évacuer les tensions et le stress accumulé. S'oxygéner, respirer profondément et pratiquer des exercices de respiration sont aussi essentiels pour faciliter les échanges au sein de l’organisme. Évitez le stress et aménagez-vous des plages de repos !

Découvrez nos solutions
pour aider votre organisme à se débarrasser de ses toxines

Recevez notre newsletter

Abonnez-vous

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr