Le microbiote au coeur de votre santé

La flore intestinale est composée de bactéries essentielles à notre santé. En cas de troubles intestinaux, fonctionnels ou de l'immunité... il devient nécessaire de restaurer l'équilibre de son microbiote intestinal avec une complémentation en probiotiques.

Saviez-vous que le microbiote intestinal est très important pour votre santé ?

La flore intestinale représente une surface de captation de nos micronutriments, mais aussi d’échanges et de synthèses de 300 à 500 m2 ! Elle est composée de 100 000 milliards de bactéries qui cohabitent dans notre intestin en permanence, soit 10 fois plus que nous possédons en propre dans tout notre organisme !

Découverte de notre écosystème intestinal et des probiotiques, ces bactéries amies utiles à notre santé.

PAROLE DE PATIENT

Estelle - 35 ans : "Lors de ma préparation à l’accouchement pour la naissance de mon premier enfant, ma sage-femme m’a conseillé de donner à mon bébé des probiotiques afin d’aider au bon fonctionnement de son système digestif et immunitaire. Aujourd’hui, mes 3 fils ont 4 ans, 7 ans et 9 ans et chaque hiver, je leur fais faire une cure de probiotiques. J’ai la chance d’avoir des enfants qui sont très rarement malades. Je pense que ce conseil bienveillant de ma sage-femme y contribue. Du coup, mon mari et moi aussi, nous prenons régulièrement des probiotiques, notamment en cas de problèmes digestifs ou d’état fébrile."

LE SYSTÈME IMMUNITAIRE, UNE RELATION ÉTROITE AVEC L’ÉCOSYSTÈME INTESTINAL

Plus de 70% du système immunitaire est en relation directe avec l’écosystème intestinal. En effet, c’est notamment à partir de l’intestin que les cellules immunitaires acquièrent leurs capacités à réguler l’équilibre complexe entre la défense contre les agents pathogènes et la tolérance vis-à-vis des protéines de l’organisme ou de certaines protéines alimentaires. La flore intestinale est particulièrement importante puisqu’elle produit des messagers de l’immunité (les cytokines), favorisant soit la défense, soit la tolérance immunitaire.

UN MICROBIOTE INTESTINAL PRÉSERVÉ POUR ÉVITER DE NOMBREUX TROUBLES

Toute perturbation de l’écosystème intestinal a des répercussions importantes selon la nature de la flore intestinale et la prédisposition génétique de chacun.

Par exemple, votre organisme peut réagir contre certaines protéines externes ou alimentaires, en particulier issues du lait de vache et du gluten. Il peut s’en suivre :

  • Des troubles fonctionnels intestinaux : inconfort digestif, ballonnements, troubles réguliers du transit (diarrhées, constipations chroniques, alternance diarrhées/constipations), colites, inflammations intestinales.
  • Des troubles inflammatoires chroniques extra-digestifs : tendinites, troubles ostéo-articulaires, douleurs musculaires chroniques.
  • Des troubles de l’immunité : bronchites, asthme, otites, angines, sinusites ou rhinites à répétition, rhumes des foins, maladies cœliaques, intolérances alimentaires, allergies, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, lupus, sclérodermie, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique.
  • Des troubles fonctionnels : migraines, syndrome de Ménière.
  • Des troubles cutanés : acné, eczéma ou urticaire.
  • Des troubles du système nerveux : schizophrénie, dépression, maladies dégénératives ou encore autisme.

LES PROBIOTIQUES, CES BACTÉRIES ESSENTIELLES À NOTRE SANTÉ

Il existe différentes souches de probiotiques et leurs propriétés dépendent de la souche et de la dose.

  • Les probiotiques peuvent limiter l’implantation des agents pathogènes (virus, bactéries, allergènes…).
  • Les probiotiques contribuent à la synthèse de vitamines (B et K).
  • Les probiotiques fabriquent des neuromédiateurs (par exemple 95% de la Sérotonine) par les cellules nerveuses présentes dans l’intestin. Le système nerveux entérique est composé de 200 millions de neurones ! L’intestin est d’ailleurs appelé "second cerveau" du fait des relations étroites qui existent entre cet organe et notre comportement grâce au nerf vague et de nombreux messagers chimiques.
  • Les probiotiques participent au métabolisme du cholestérol et des acides biliaires.
  • Les probiotiques participent à la régulation du transit et à la digestion du lactose.
  • Les probiotiques participent à la maturation du système immunitaire.

CONSEILS D'UN MICRONUTRITIONNISTE

YVES GILLE, DR EN PHARMACIE ET FONDATEUR DE NUTRAVANCE

Une complémentation en probiotiques de grande qualité pour restaurer l’équilibre de la flore intestinale

Le choix des souches bactériennes, leur nombre, les moyens mis en œuvre par le fabricant pour assurer leur viabilité tout au long de la durée de vie du produit et au cours de la digestion seront des critères de choix déterminants d’un probiotique.

Découvrez notre gamme de microbiotes

Recevez notre newsletter

Abonnez-vous

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas - www.mangerbouger.fr